FRE 425 : Le Cinéma français

Idées de base du cinéma

La persistence rétinienne (persistance of vision), une illusion visuelle

Le spectateur peut voir du mouvement à partir de 10 images/seconde.

En dessous de 16 images/seconde, nous percevons quand même la transition entre les images, ce qui représente une distraction pour le spectateur.

Au cinéma, les films sont projetés à 24 images/seconde (frame rate = frames/second). Mais pour réduire le "flicker", les projecteurs doublent ou triplent ces 24 images (en montrant les images 2-3 fois) pour arriver à 48 "flickers/second".

Les bandes dessinées utilisent au mieux 12 images/seconde (fps), doublé à 24 fps.

Aujourd'hui, votre moniteur LCD de PC aura probablement un "frame rate" de 60 images/seconde. Les pixels de LCD restent illuminés, pas comme les pixels des CRT (cathode ray tube) anciens des vieux moniteurs et des télés basse-définition.

Flip book animation:

http://www.youtube.com/watch?v=AslYxmU8xlc

Une autre: http://www.youtube.com/watch?v=OSG-t2PMvxQ

Thaumatrope:

How To Make a Quick Simple and Easy Thaumatrope

http://www.youtube.com/watch?v=3nhBMigFN_w

 

http://www.youtube.com/watch?v=gLNJ_FQTRMQ

 

Phenakistoscope (1833), Zootrope (1833-4), Praxinoscope (1876)

http://www.youtube.com/watch?v=r4B3FHHt_k8

 

Pour le cinéma, nous utilisons des image photographiques. Voici la premiere photo que nous avons par Nicéphore (Joseph) Niépce en 1826 (il avait fait sa première photo en 1824, mais nous ne l'avons plus).

photo
Point de vue du Gras, 1826 ou 1827, 8 heures d'exposition par sa fenêtre.


Bob Ponterio, Modern Languages Department, SUNY Cortland